Koné et ses « fautes à la con » avec l’OL

Koné et ses « fautes à la con » avec l’OL

Photo Icon Sport

Dans une charnière centrale lyonnaise qui peine à trouver la bonne carburation depuis plusieurs mois déjà, Bakary Koné demeure une énigme parmi les énigmes. Précieux dans le jeu aérien, capable de marquer des buts décisifs sur coups de pied arrêtés, le Burkinabé fait aussi parfois des bourdes mémorables qui restent en travers de la gorge des supporters rhodaniens, jamais vraiment rassurés quand il est sur le terrain. Et pourtant, du côté de Guingamp, on a laissé partir le joueur en 2011, on estime les jugements particulièrement sévères à l’encontre du défenseur lyonnais. 

« Comme tout défenseur, il fait de bonnes choses et de moins bonnes. Mais il n’est pas le seul à l’OL. Contre Nantes, il a réalisé un match plus qu’honorable. C’est lui qui ouvre le score et qui évite à l’OL une défaite en sauvant deux situations en fin de match. Alors, certes, il a provoqué ce penalty, mais il a quand même eu le mérite de revenir, contrairement aux autres défenseurs », s’explique, dans 20 Minutes, Stéphane Carnot, ancien joueur et désormais responsable du recrutement à Guingamp. Du côté de Patrick Rémy, son premier entraineur à Guingamp, on se montre quand même un peu plus exigeant. 

« J’ai l’impression de voir le même garçon que j’ai connu il y a sept. Il est toujours aussi costaud et méchant dans le domaine défensif, mais il continue de faire des fautes "à la con". Il doit mieux gérer les situations qui ne sont pas alarmantes. Malheureusement, il n’a pas beaucoup progressé dans ce domaine », a expliqué Patrick Rémy, conscient qu’à désormais 26 ans, Koné devait désormais apporter un peu plus de sécurité à son équipe.