EL : Toko Ekambi offre une incroyable remontada à l'OL

EL : Toko Ekambi offre une incroyable remontada à l'OL

3e journée de l'Europa League :

Generali Arena.

Sparta Prague - Olympique Lyonnais : 3-4.

Buts : Haraslin (4e, 19e), Krejci (90e+6) pour le Sparta Prague ; Toko Ekambi (42e, 88e), Aouar (53e), Paqueta (68e) pour l'OL.

Expulsion : Gusto (74e) pour l'OL.

Réduit à dix contre onze après l’expulsion de Gusto, l’Olympique Lyonnais a quand même réussi à dominer le Sparta Prague (4-3), grâce notamment à Karl Toko Ekambi et Lucas Paqueta.

Intraitable sur la scène européenne cette saison, le club rhodanien comptait faire le plein en République Tchèque. Sauf que l’OL vivait un début de match cauchemardesque… Vu qu’Haraslin ouvrait d’abord la marque d’un tir à l’entrée de la surface (1-0 à la 4e), avant de doubler la mise pour Prague d’une frappe décroisée (2-0 à la 19e). Cueilli à froid, Lyon réagissait juste avant la pause, quand Toko Ekambi relançait les Gones après une passe en profondeur de Boateng (2-1 à la 42e).

Dès le retour des vestiaires, l’OL continuait sur sa bonne dynamique et Aouar égalisait du gauche avec l’aide du poteau (2-2 à la 53e). Puis Paqueta, remplaçant à cause d’un retard à la causerie d’avant-match, donnait l’avantage à son équipe sur un service de Toko Ekambi (2-3 à la 68e). En fin de match, l’équipe de Peter Bosz passait à dix, à cause de l’expulsion de Gusto pour un deuxième carton jaune pour une faute sur Haraslin (74e). Malgré cette infériorité numérique, l’OL pensait tuer le suspense par l'intermédiaire de Toko Ekambi, bien servi par Guimaraes (4-2 à la 88e). Mais dans le temps additionnel, le Sparta réduisait l'écart avec Krejci (4-3 à la 96e). Un but finalement anecdotique, vu que l'OL tenait bon jusqu'au coup de sifflet final !

Grâce à ce troisième succès en autant de journées, l’OL conforte sa place de leader dans le Groupe A. En prenant cinq longueurs d’avance sur son adversaire du soir, toujours second avec un point d’avance sur les Rangers, vainqueurs de Brondby (2-0), Lyon fait déjà un grand pas vers la qualification pour la phase finale de la C3.