L1 : Kita viré par Landreau, un rêve déjà mort

L1 : Kita viré par Landreau, un rêve déjà mort

Icon Sport

Impliqué dans « Le Collectif nantais » qui souhaite racheter le FC Nantes, Mickaël Landreau a déjà une idée précise du rôle qu’il veut tenir au club…

Au micro de RMC, l’ancien gardien Mickaël Landreau a dévoilé son projet de rachat du FC Nantes avec le « Collectif Nantais ». L’actuel consultant de Canal +, qui a estimé que son projet était viable et pouvait racheter le FC Nantes pour environ 25 millions d’euros, a par ailleurs détaillé dans l’émission « Rothen s’enflamme » le rôle qu’il souhaiterait tenir. S’il ne veut pas d’un poste de président ni même d’un rôle d’entraîneur, qu’il a pourtant connu avec plus ou moins de réussite à Lorient, Mickaël Landreau se voit bien dans la peau d’un manager général. Problème : Waldemar Kita n’est pour l’instant pas vendeur, ce qui casse brutalement les rêves de Mickaël Landreau.

Kita brise net le rêve de Landreau

« On est tous les jours un peu plus prêts. S'il vend le club 20 à 25 millions, on est prêts dès demain » a affirmé Mickaël Landreau sur l’antenne de RMC avant de poursuivre. « On n'a pas cette ambition de racheter le club tout seuls. (...) On attend un gros investisseur. Il peut y en avoir plusieurs. Ça peut être un étranger, un Français, peu importe. Mon rôle ? Manager général, avec la casquette sportive. Il y a bien meilleur que moi entraîneur, bien meilleur que moi président. Manager général, j'aime bien ce rôle. J'estime avoir de la compétence sur la vision globale d'un projet, et j'estime connaître bien le foot pour être en protection d'un entraîneur. Cependant, il y a des entraîneurs qui connaissent bien mieux le terrain que moi » a lancé Mickaël Landreau. A l’occasion de la prise de parole de l’ancien Parisien sur RMC, le FC Nantes a néanmoins transmis un communiqué à la radio en précisant bien que le club n’était pas à vendre. De quoi stopper net les rêves de Mickaël Landreau.