FCN : Imbula contre-attaque, c’est Guingamp qui l’a trahi

FCN : Imbula contre-attaque, c’est Guingamp qui l’a trahi

Photo Icon Sport

Mis à l’essai par Guingamp en octobre dernier, Giannelli Imbula a lui-même interrompu sa période de test pour tenter sa chance au FC Nantes. Un épisode mal vécu du côté de l’EAG, également accusé par le milieu de terrain.

De retour en France, Giannelli Imbula revient avec une double image négative. Pour commencer, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille est considéré comme ce talent qui n’a pas su profiter de son potentiel. Et en dehors du terrain, il se murmure que le milieu de 28 ans n’est pas le plus facile à gérer. Du coup, les observateurs n’ont pas été surpris lorsque Guingamp l’a sévèrement accusé d’avoir interrompu sa mise à l’essai pour filer à Nantes. Sauf que le principal intéressé inverse la situation et dénonce la trahison de son club formateur.

« Guingamp c’est mon club de cœur, j’aime beaucoup les gens là-bas. Ça m’a fait plaisir d’y revenir et je leur suis très reconnaissant de m’avoir permis de me maintenir en forme. Après beaucoup de choses sont sorties dans la presse, a regretté Imbula en répondant à Foot Mercato. Ils ont voulu tout de suite qu’on se mette d’accord pour un contrat avant même que je reprenne avec le groupe pro. Moi j’ai dit non. Je leur ai dit : "attendez que je sois fit et après on discutera". C’est ce que j’ai fait, je me suis bien remis en forme à l’entraînement, j’ai même repris avec les pros. »

Guingamp également fautif ?

« J’attendais de leurs nouvelles, mais ils ne sont jamais revenus vers moi alors qu’ils m’avaient fait une proposition verbale. Ils avaient dit qu’ils devaient rencontrer mon entourage aussi mais ils n’ont rien fait, a critiqué le possible futur Canari. Après quand Nantes est venu aux nouvelles pour me proposer un essai, personne au club, pas même le président n’a insisté pour que je reste alors qu’il m’a dit qu’il était content de ce que j’avais fait. » Après ça, espérons pour lui que le coach nantais Raymond Domenech validera sa signature.