FCN : Harcelé en conf’, Cardoso craque face aux journalistes !

FCN : Harcelé en conf’, Cardoso craque face aux journalistes !

Photo Icon Sport

Après un début de saison raté, Miguel Cardoso est clairement sur la sellette au FC Nantes.

Ces derniers jours, ce n’est plus l’avenir de l’entraîneur qui anime l’actualité des Canaris, mais plutôt le nom de son successeur. Des rumeurs que le Portugais n’accepte pas. « Dans ma tête, il n’y a qu’un mot seulement : respect. Il en a manqué beaucoup. Respect pour mes joueurs, pour moi-même et pour un très gros club qui s’appelle le FC Nantes, qui a une très grande histoire, une identité, des valeurs », a réagi Cardoso en conférence de presse.

Mais les journalistes n’en avaient pas terminé. Le technicien, harcelé sur son possible licenciement, a dû répondre à la rumeur selon laquelle le président Waldemar Kita voudrait le virer après le match à Lyon samedi soir. « Mon ami, j’ai un contrat de deux ans avec Nantes. Je suis l’entraîneur du FCN. Je crois que ce n’est pas joli des questions comme ça, a-t-il répondu. On a parlé beaucoup avec les joueurs avant l’entraînement. Je leur ai dit que d’autres équipes connaissaient des moments difficiles. »

Cardoso n’en pouvait plus

« Un très grand entraîneur, Leonardo Jardim en a traversé et il a été champion de France et demi-finaliste de la Ligue des Champions. Cette semaine, Leganés était mené 1-0 par le Barça et a fini par s’imposer… On va le faire ensemble », a promis Cardoso, qui a insisté sur le respect pour son travail. « Le respect, vous parlez de qui ? », lui a alors demandé un journaliste, sans s’attendre à la réaction de l’entraîneur. « Mon ami... OK merci beaucoup », a conclu Cardoso en quittant subitement la salle. Il faut dire que 11 minutes à parler de sa probable éviction, c’est long…