OM : Un avocat prêt à remplacer son ennemi Eyraud à Marseille !

OM : Un avocat prêt à remplacer son ennemi Eyraud à Marseille !

Photo Icon Sport

Dire que la rencontre OM-Monaco de ce dimanche soir au Vélodrome sera sous haute tension est un doux euphémisme. Entre une formation marseillaise mise sous pression par des résultats pathétiques et une équipe monégasque qui a changé totalement de stratégie au mercato d'hiver pour éviter un naufrage possible, l'enjeu est énorme, et les supporters marseillais donneront un piment supplémentaire à cette affiche. Et dans les coulisses de l'OM, le résultat de cette rencontre pourrait peser lourd sur l'avenir de Jacques-Henri Eyraud et de Rudi Garcia.

Si en cas de victoire, le duo pourra respirer au moins jusqu'au déplacement de dimanche prochain à Caen, une défaite pourrait provoquer un séisme. Car L'Equipe affirme que l'ombre de Didier Poulmaire, ancien avocat de Laure Manaudou et Yoann Gourcuff, est déjà prêt à remplacer Jacques-Henri Eyraud à la présidence de l'Olympique de Marseille. Proche d'un fils de Frank McCourt, l'avocat semble avoir le désir de régler ses comptes avec JHE. « L'avocat se tiendrait prêt à prendre du galon si le patron américain voulait bousculer l'organigramme (...) Poulmaire, qui accompagnait McCourt dans le soccer, a été mis sur la touche par Eyraud. S'estimant court-circuité, « JHE » n'a pas aimé les interventions publiques de l'avocat lors des premières tempêtes, la saison dernière, ou ses leçons sur le monde des agents. Il a placé sa garde rapprochée à des postes stratégiques. Poulmaire reprochait la gestion des supporters par l'actuelle équipe dirigeante, et la politique de judiciarisation des conflits. Il portait le projet des socios, enterré par JHE ». Il a toujours eu un doute sur la capacité d'Eyraud, sans expérience dans le milieu, à peser dans l'impitoyable microcosme du foot, y compris en interne face à Garcia et ses agents expérimentés, Pascal et Sébastien Boisseau, qui sont aussi ceux de Grégory Sertic », explique le quotidien sportif, qui affirme que Didier Poulmaire, dont le nom avait déjà circulé lorsque Frank McCourt avait racheté l'OM, n'est pas du tout fan de la gestion du club phocéen, notamment lors du mercato. La prise de tête n'est visiblement plus très loin à Marseille.