OM : Marseille en crise, l'UEFA va avoir pitié

OM : Marseille en crise, l'UEFA va avoir pitié

Photo Icon Sport

Malgré la qualification désormais officielle pour la prochaine Ligue des Champions, l’heure n’est pas encore à la fête à l’OM.

Et pour cause, le club phocéen est englué dans une situation financière très critique, laquelle s’est aggravée avec l’arrêt prématuré du championnat. Les comptes de l’Olympique de Marseille sont dans le rouge et la menace de l’UEFA plane toujours dans le cadre du fair-play financier. Mais dans les prochaines semaines, Jacques-Henri Eyraud pourrait recevoir un certain nombre de bonnes nouvelles selon Pierre Rondeau, économiste du sport plutôt optimiste pour l’avenir de l’OM sur le plan financier mais également sur le plan sportif. Car pour le spécialiste, il est improbable que l’UEFA sanctionne trop durement Marseille cet été au vu des circonstances.

« Si on additionne la prime de participation, la prime historique, les droits TV et les recettes de billetterie des trois matchs à domicile, on peut imaginer que l’OM touchera au minimum 60 millions d’euros » a indiqué Pierre Rondeau à 20 Minutes avant de poursuivre. « L’UEFA a annoncé qu’elle allait fermer les yeux sur les comptes 2019-20, mais l’enquête doit continuer. J’ai du mal à imaginer que l’UEFA va sanctionner des clubs qui ont subi les foudres de la crise sanitaire ». Une lueur d’espoir qui ne fera pas de mal aux supporters de l’Olympique de Marseille, lesquels lisent essentiellement des mauvaises nouvelles dans les médias à l’approche du mercato en raison du déficit important creusé ces dernières années et qui a obligé Frank McCourt à boucher les trous de sa poche. Avec la participation en Ligue des Champions et la venue de Mediapro dans le paysage footballistique français, la donne va peut-être changer.