OM : Longoria face à un défi inédit au mercato

OM : Longoria face à un défi inédit au mercato

Pour son premier mercato estival en tant que président, Pablo Longoria a marqué les esprits à l’Olympique de Marseille.

Le dirigeant phocéen a renforcé son équipe avec de nombreux joueurs, des coups originaux et inattendus qui ont permis à Jorge Sampaoli d’avoir un effectif reconstruit et plus conforme à ses attentes. Même si l’entraineur argentin, très exigeant, n’a jamais hésité à faire savoir qu’il lui manquait encore quelques éléments pour être satisfait. Un manque qu’il espère être comblé en ce mois de janvier, même si pour le moment, cela n’en prend pas la direction. Pablo Longoria se veut prudent, et il a toutes les raisons de l’être, car il va devoir vendre avant d’acheter. Et pour le moment, il n’arrive pas réellement à se défaire des joueurs qu’il aimerait céder. Un rappel que Jean-Claude Leblois, journaliste à La Provence, effectue ce dimanche pour éviter tout emballement à l’ouverture du mercato. 

Longoria n'a écouté personne pendant l'été

« Surveillée de près par la DNCG, l’institution marseillaise devra vendre avant d’acheter, domaine dans lequel le dirigeant espagnol n’a pas encore fait ses preuves depuis qu’il est aux manettes du plus fada des clubs français. Les candidats au départ ne manquent pourtant pas, de Duje Caleta-Car à Boubacar Kamara (dont le contrat prend fin dans six mois), en passant par Jordan Amavi et pourquoi pas Steve Mandanda… Reste à savoir si les propositions intéressantes pour le club afflueront sur le bureau présidentiel. Et si les principaux intéressés se décideront à quitter le cocon olympien », a ainsi rappelé Jean-Claude Leblois, pour qui un mercato sans départ sera donc un mercato sans arrivées. Toutefois, les supporters olympiens peuvent garder espoir, de telles difficultés étaient déjà annoncées l’été dernier, ce qui n’avait pas empêché Pablo Longoria d’accélérer et de recruter à tour de bras.