OM : Lirola-Balerdi, l’option d’achat ne sera pas levée

OM : Lirola-Balerdi, l’option d’achat ne sera pas levée

Même si Frank McCourt multiplie les efforts pour permettre à l’OM de continuer à être actif à chaque marché des transferts, le club provençal n’aborde pas l’exercice du mercato 2021 avec les poches pleines.

L’arrivée d’un nouvel entraineur, Jorge Sampaoli, donne un nouvel élan et permet d’espérer, avec également un président fraichement débarqué comme Pablo Longoria, de bonnes trouvailles. Certaines sont déjà là comme Pol Lirola et Leonardo Balerdi, qui ont convaincu les dirigeants et techniciens du club provençal sur cette saison en prêt. Mais pour l’Espagnol comme pour l’Argentin, les options d’achat sont trop élevées et l’OM ne les achètera pas au 30 juin comme l’accord de prêt le prévoit. Il faut dire que le latéral droit coûtera 11,5 ME en provenance de la Fiorentina, tandis que le central argentin a une option de 14 ME mise par le Borussia Dortmund. Hors de question d’aller aussi haut pour Pablo Longoria, qui espère négocier avec les deux clubs pour conserver Lirola et Balerdi, sans mettre autant. 

« Pour Leo et Pol, on a une communication ouverte avec les agents. Maintenant, on est dans une période où on a pratiquement des discussions tous les jours pour voir comment faire. Car la façon classique de lever une option d’achat, aucun club en Europe ne va réaliser une négociation facile comme ça maintenant. Il faut trouver un point d’équilibre, il faut trouver un moyen de faire ces opérations car nous sommes très contents avec Pol et Leo », a livré le président de l’OM, qui préfère donc prendre le risque de voir la concurrence débarquer pour ces deux joueurs. Mais débourser un total de 25 ME pour deux défenseurs n’est logiquement pas dans les plans marseillais pour cet été, et plusieurs clubs, comme le PSG avec Mauro Icardi, ont réussi à conserver des joueurs prêtés tout en payant moins que l’option d’achat prévue ces derniers temps.