OM : Les joueurs payés à rien faire, c'est fini à Marseille

OM : Les joueurs payés à rien faire, c'est fini à Marseille

Photo Icon Sport

Tandis que Grégory Sertic a quitté l’OM au 30 juin après un an sans jouer, un autre indésirable a effectué son retour à Marseille en la personne de Kostas Mitroglou.

Prêté à Galatasaray puis au PSV Eindhoven depuis un an et demi, l’international grec est de retour à l’Olympique de Marseille. Mais André Villas-Boas ne compte pas sur lui, et il lui a bien fait savoir en ne le convoquant pas aux différents stages et matchs de préparation du club phocéen. C’est donc seul, au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, que l’ancien grand buteur de l’Olympiakos et du Benfica Lisbonne s’entretient. Une situation qui ne doit évidemment pas durer pour le dauphin du Paris SG au vu du salaire colossal de Kostas Mitroglou, lequel émarge à plus de 300.000 euros par mois à Marseille.

Et tandis que par le passé, Andoni Zubizarreta laissait « pourrir » ce genre de situation, comme ce fut le cas avec Grégory Sertic, son successeur Pablo Longoria a une approche différente des choses selon les informations de L’Equipe. « Longoria essayera de trouver des solutions autres qu'une résiliation portant sur quelques mois de salaire, qui n'arrangerait vraiment aucun des deux camps » explique le quotidien national, qui dévoile par ailleurs qu’Andoni Zubizarreta n’avait absolument rien fait pour trouver une porte de sortie à Mitroglou il y a un an et demi puisque ce sont les juristes du club qui avaient directement négocié avec Galatasaray puis avec le PSV Eindhoven. Pablo Longoria n’est pas ce genre de directeur sportif, et cela pourrait bien enlever une épine du pied à Jacques-Henri Eyraud. A condition toutefois de trouver un club intéressé par Mitroglou. Ce qui n'est pas gagné malgré les talents supposés du nouveau head of football de l'OM.