OM : Les clubs européens se battent pour Germain

OM : Les clubs européens se battent pour Germain

Icon Sport

Complètement mis de côté depuis l'arrivée de Jorge Sampaoli sur le banc de touche de l'Olympique de Marseille, Valère Germain va quitter son club de coeur par la petite porte l'été prochain...

En 2017, il avait été l'une des recrues phares du Champions Project. Acheté contre un chèque de 8 millions d'euros à Monaco, le club qui venait d'être champion de France, l'attaquant n'a pas réussi à trouver sa place au sein du club phocéen. Jamais vraiment titulaire, Germain n'a pas réussi à faire le poids au poste d'avant-centre malgré les échecs de l'OM, que ce soit avec Mitroglou, Balotelli ou Benedetto. En fin de contrat en juin prochain, le joueur de 30 ans ne sera donc pas prolongé par Marseille, qui ne peut plus se permettre de payer un salaire de 300 000 euros mensuels à un remplaçant. Auteur de trois petits buts en 32 matchs cette saison, Germain va donc devoir trouver un nouveau challenge.

Quatre pistes alléchantes à l'étranger pour Germain

En France ou à l'étranger ? Pour l'instant, il se dirige plus vers la Premier League ou la Serie A. Car selon les premières informations révélées par L'Equipe cette semaine, Germain se retrouve dans le viseur du Milan AC et d'Everton. Mais ce n'est pas tout, puisque Le 10 Sport annonce maintenant que le fils de Bruno a aussi une touche en Liga. En effet, le Celta Vigo s'intéresserait de près à Germain. Un dossier également suivi par la Sampdoria. Sous l'impulsion de Claudio Ranieri, qui a coaché Germain à Monaco entre 2012 et 2014, le club italien serait tenté à l'idée de recruter le buteur français en tant que joueur libre lors du mercato estival. En vue de la saison prochaine, Germain aura donc l'embarras du choix. Mais même si son profil, son état d'esprit et sa polyvalence peuvent lui servir dans les discussions, son manque de temps actuel pourrait bien lui jouer de mauvais tours, surtout que Sampaoli ne lui fera pas de cadeau durant le sprint final...