OM : Eyraud s'acharne, il veut la tête du médecin des Bleus

OM : Eyraud s'acharne, il veut la tête du médecin des Bleus

Photo Icon Sport

Jeudi soir, Steve Mandanda a été prié de quitter le rassemblement de l’Equipe de France avant le décollage des Bleus en direction de la Suède.

En cause, un test PCR positif au Covid-19 pour le capitaine de l’Olympique de Marseille. Néanmoins, Steve Mandanda n'était plus contagieux, lui dont le premier test positif remonte à mi-août, et qui avait observé 14 jours d’isolement à Marseille avant d’être testé négatif et de jouer la deuxième journée de Ligue 1 face à Brest. C’est une erreur du staff médical de l’Equipe de France, qui n’a pas transmis tous les éléments à l’UEFA concernant les antécédents de Steve Mandanda, qui a empêché le champion du monde 2018 d’être dans le groupe tricolore pour le match en Suède. Une boulette qui a provoqué la colère du principal intéressé

Mais pas seulement. Et pour cause, le journal L’Equipe nous apprend dans son édition du jour que la direction de l’Olympique de Marseille a également été furax après cet épisode. A tel point que le président olympien Jacques-Henri Eyraud a joué de toute son influence auprès des institutions fédérales afin d’obtenir la tête d’un certain Franck Le Gall, médecin en chef de l’Equipe de France et ancien médecin de l’OM, à l’époque où Rudi Garcia était l’entraîneur. Pour l’heure, cette demande fracassante de Jacques-Henri Eyraud n’a pas abouti puisque Franck Le Gall était présent sur le banc des Bleus à l’occasion de la réception de la Croatie, mardi soir au Stade de France (4-2). Mais la suite des événements sera à observer de très près, même s’il serait très surprenant de voir le médecin de confiance du staff de Didier Deschamps perdre sa place après cette requête signée Jacques-Henri Eyraud…