OM : Amavi assume les critiques et fait un aveu

OM : Amavi assume les critiques et fait un aveu

Icon Sport

Jordan Amavi a souffert contre l’OGC Nice mercredi soir (1-1) pour sa deuxième apparition de la saison. Sous le feu des critiques, le latéral gauche a avoué avoir pêché physiquement.

Utilisé par Jorge Sampaoli dans un rôle assez spécial de piston, qu’il n’a jamais vraiment eu l’occasion d’apprivoiser, Jordan Amavi a dû couvrir tout le couloir gauche. Il a été en grande difficulté notamment face à Youcef Atal en première mi-temps. Il a perdu pas mal de duels, et raté plusieurs passes ou centres. Il aurait quand même pu être à l’initiative d’un but après avoir lancé parfaitement Gerson en profondeur. Mais dans l’ensemble, Jordan Amavi a eu énormément de mal sur la pelouse du stade de l’Aube à Troyes. Jorge Sampaoli a dû le sortir à la 71e et changer deux fois de joueur dans le couloir gauche pour terminer le match. Il faut dire que Jordan Amavi ne fêtait que sa deuxième apparition de la saison seulement, après le match à Angers le 22 septembre où il n'avait joué qu'une petite heure. Après la rencontre, l’ancien joueur d’Aston Villa a avoué avoir souffert physiquement comme plusieurs de ses partenaires.

« J’étais fatigué, ça fait un moment que je n’ai pas joué, j’ai fait ce que je pouvais »

« C'est vrai que c'était un peu compliqué, il y avait énormément de fatigue de notre côté pour certains joueurs mais on s’est accrochés, on s'est battus, on a fait le nécessaire, on a ce point, ce n'est pas une défaite et on ne pas être dégoûtés non plus. Ma fatigue, ce n'était pas une impression. J'étais fatigué, ça fait un moment que je n'ai pas joué. Surtout à ce poste qui demande énormément d'efforts. C'était compliqué, j'ai fait ce que je pouvais faire mais maintenant, on verra ce qu'il se passera par la suite », a confié Jordan Amavi, qui n’a pas gagné des points pour la suite de la saison, et semble un peu résigné à l'idée de retrouver rapidement le banc de touche.