L'OM vendu à l'Arabie Saoudite, une des « plus grandes arnaques du sport »

L'OM vendu à l'Arabie Saoudite, une des « plus grandes arnaques du sport »

Icon Sport

Le rachat de Newcastle par l'Arabie Saoudite a mis un coup au moral des derniers supporters marseillais qui croyaient à une vente imminente de l'OM, l'heure est désormais au clash avec ceux qui ont surfé sur ces rumeurs.

Depuis près d’un an et demi, des bruits circulent sur la possible vente de l’Olympique de Marseille, et tout cela en dehors de toute confidentialité. On se souvient du long feuilleton Ajroudi-Boudjellal, qui a tourné au tragi-comique, mais il y a eu encore plus fort en février dernier. Alors que la rumeur d’une cession de l’OM baissait un peu, Thibaud Vézirian mettait littéralement le feu à Marseille et aux réseaux sociaux en affirmant que l’Arabie Saoudite rachetait le club de Frank McCourt et que le communiqué officialisant cette vente était déjà rédigé. Une bombe qui a enthousiasmé les fans phocéens, lesquels voyaient déjà des stars rejoindre rapidement le Vélodrome. Oui, mais voilà, ce communiqué n’est jamais arrivé et malgré les relances sur ce sujet, et le célèbre hashtag #VenteOM, les « experts » qui étaient tous persuadés que le club était en cours de cession ont peu à peu disparu. Et quand vendredi, Newcastle a subitement officialisé la prise de pouvoir par des Saoudiens, cela a été un coup presque fatal.

Car du côté de l’Olympique de Marseille, ceux qui étaient persuadés que l’affaire était faite ont compris que du côté de l’Arabie Saoudite on avançait discrètement, et pas en multipliant les fuites, et surtout on veut d’abord miser sur la Premier League pour s’installer dans le football. Alors, même si certains ont tenté de relancer cette histoire en faisant de l’OM un éventuel « club satellite » pour les Saoudiens, tout comme l’Inter, la mayonnaise ne prend plus. Et dans un débat live sur Twitter, Mathieu Grégoire, journaliste de L’Equipe à Marseille souvent attaqué violemment ces derniers mois pour ne pas reprendre les rumeurs d’une vente de l’OM, a soldé les comptes et tapé dans le tas. « Ce sont toujours les mêmes « jambons », ceux qui parlent de la vente de l’OM tous les jours, dont Vézirian. C’est toujours les mêmes individus, une petite clique qui se refile les mêmes choses (…) Il n’y a pas un seul média de qualité qui a annoncé la moindre chose sur la vente de l’OM à des Saoudiens. Tout ça c’est C’est Pipo et Molo. Cela ne veut pas dire que l’OM ne sera pas vendu d’ici 1, 2, 3 ou 10 ans, mais ce qu’on a vécu en février, c’est l’une des plus grandes arnaques du sport français », a lancé le journaliste de L’Equipe. Quelques jours avant, Nabil Djellit avait lui aussi ironisé sur ce sujet en commentant la vente de Newcastle d'un « Bizarre on m’avait dit qu’ils venaient à Marseille ? ».