Lens : Haise explique le coup de sang avec les supporters

Lens : Haise explique le coup de sang avec les supporters

Icon Sport

Dauphin surprise du PSG cette saison, le RC Lens réalise un exercice 2022/2023 bluffant avec des performances séduisantes. Malgré cette bonne dynamique, un léger incident entre les joueurs lensois et les supporters est arrivé après la victoire contre le SCO d'Angers.

Lens a enchaîné un quatrième succès consécutif en Ligue 1 après la victoire en terres angevines 2-1 et confirme sa deuxième place. La prestation des hommes de Franck Haise a été unanimement saluée. Si les supporters des Sang et Or sont assurément satisfaits du classement de leur équipe, des tensions sont survenues après cette victoire pleine d'autorité sur le terrain de la lanterne rouge. La raison ? Les supporters lensois ont rapproché aux joueurs de ne pas être venu chanter la traditionnelle chanson de victoire pour communier avec le public qui a fait le déplacement jusqu'au Pays de la Loire. Après la rencontre, Franck Haise a tenu à clarifier la situation en évoquant un respect par rapport à la situation délicate dans laquelle se trouve le club d'Angers.

Les supporters lensois reprochent un manque de considération

« On gagne chez une équipe qui vient de perdre six fois d'affilée, qui est 20ème pour l'instant. J'espère qu'elle ne finira pas à cette place-là. Mais voilà, on respecte. Les supporters ont le droit de chanter, c'est même une très bonne chose. Nous, on chante dans le vestiaire et on partage à Bollaert. À l'extérieur, surtout dans ces conditions-là, c'est un peu particulier. Restons dignes dans la victoire face à un adversaire qui souffre » a respectueusement confié l'entraîneur nordiste au micro de Canal +. Cette incompréhension entre les joueurs et les supporters a également été expliquée par Florian Sotoca. « À l'extérieur, on n'aime pas trop le faire parce qu'on respecte tous nos adversaires. On respecte les supporters adverses aussi. On préfère le faire à la maison, mais il n'y a aucun souci avec eux. Ils nous ont encore poussé, on les remercie pour ça » a avoué l'attaquant français après la rencontre. Un imbroglio finalement sans grande conséquence pour Lens qui aura l'occasion de chanter la célèbre « chicoté » lors du dernier match de Ligue 1 avant la Coupe du monde contre Clermont le samedi 12 novembre.