EdF : Justice et racisme, Benzema et Rabiot c'est différent !

EdF : Justice et racisme, Benzema et Rabiot c'est différent !

Photo Icon Sport

La décision de Didier Deschamps de faire revenir Adrien Rabiot en équipe de France, mais pas Karim Benzema, fait toujours des vagues.

Le sélectionneur national n’est pas du genre à lire ce que pensent les réseaux sociaux de ses choix, Didier Deschamps ayant toujours assumé ses décisions, et les résultats sportifs des Bleus ayant démontré que sur ce plan il avait raison. Mais en décidant de convoquer Adrien Rabiot pour les deux prochains matchs de l’équipe de France, alors que le milieu de la Juventus avait refusé d’être suppléant lors du Mondial 2018, DD se doutait bien que le nom de Karim Benzema allait revenir comme un boomerang. Cependant, si les pro-Benzema se sont déchaînés contre Didier Deschamps, nombreux sont ceux qui pensent que Rabiot et l’attaquant du Real Madrid ne sont tout de même pas dans la même situation.

Lors du Late Football Club, Geoffroy Garetier a tenu à faire une vraie différence entre Karim Benzema et Adriot Rabiot. « Par rapport à Rabiot, Benzema c’était plus grave verbalement, car il a sous-entendu que Deschamps était raciste. Mais il y a aussi une nuance qui n’est pas à négliger, c’est que pour Benzema il y a aussi une histoire judiciaire (Ndlr : le joueur du Real Madrid est toujours officiellement impliqué dans l’affaire de la sextape de Valbuena). Dans le cas Rabiot, il n’y a pas d’histoire judiciaire, donc on ne peut pas du tout associer les cas Rabiot et Benzema, c’est totalement différent », a fait remarquer le journaliste de Canal+, qui ne voit pas pourquoi le retour d’Adrien Rabiot doit remettre de l’huile sur le feu par rapport à KB9.