EdF : Benzema balance sur son bannissement, « ça vient d’en haut »

EdF : Benzema balance sur son bannissement, « ça vient d’en haut »

Photo Icon Sport

Alors qu’Olivier Giroud continue de battre des records en équipe de France, Karim Benzema, lui, passe toutes les trêves internationales du côté du Real Madrid…

Mercredi, Olivier Giroud a écrit l’une des plus belles pages de sa carrière. Pour sa centième sélection sous le maillot de l’équipe de France, l’avant-centre a hérité du brassard de capitaine. Un nouveau rôle qui lui a donné des ailes puisque l’attaquant de Chelsea a marqué un doublé contre l’Ukraine en match amical (7-1), portant son total de buts à 42. Désormais deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus, derrière Henry mais devant Platini, Giroud fait de grandes choses pour son pays. Ce que Karim Benzema aimerait bien faire. Mais depuis son implication dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena en 2015, KB9 ne fait plus partie du groupe France. Un vrai regret pour le goleador du Real Madrid…

« Je pense que tous les joueurs veulent jouer en équipe nationale. J’avais un problème et je me suis dit : ‘Je dois parler au coach’. Mais je n'ai jamais eu d'explication, je pense que ce sont des choses qui viennent d'en haut. Et c’était fini. La Coupe du Monde 2018 ? Ça ne m’a pas fait mal de voir qu’ils étaient champions du monde, j’aurai voulu y être, bien sûr, mais j’ai gagné des Ligues des champions… Et beaucoup de titres. Honnêtement, ça m’a fait plus mal qu’ils ne m’aient pas donné d’explications que de ne pas avoir remporté la Coupe du monde. Mais peu importe, je me concentre sur mon club et c’est fini », a expliqué, sur Movistar+, Benzema, qui ne comprend toujours pas pourquoi Didier Deschamps et Noël Le Graët le laissent toujours sur la touche, alors qu’ils ont par exemple donné une seconde chance à Adrien Rabiot...