Pour Hamouma, c’était la lucarne ou les lampadaires

Pour Hamouma, c’était la lucarne ou les lampadaires

Photo Icon Sport

Joueur prépondérant de l’attaque stéphanoise la saison passée (9 buts), Romain Hamouma n’avait jusqu’à présent la même réussite en 2014-15. Si l’ancien caennais aime toujours autant provoquer balle au pied, il lui manquait encore d’être décisif. Face à Evian ce dimanche, il a réalisé un véritable festival, effectuant deux passes très décisives, et inscrivant un splendide but du gauche qui a trouvé la lucarne du but adverse. Une réussite qui est un petit soulagement pour l’ailier des Verts, qui ne voulait pas faire une fixette au sujet du déblocage de son compteur buts et reconnaissait qu’il faut parfois attendre d’avoir un peu de chance. 

« Je savais que j’étais capable de mettre des buts. Mais vous savez, c’est très difficile de marquer. On n’arrive pas le jour J, en disant « tiens, je vais marquer aujourd’hui ». Il faut se créer des occasions, être là au bon moment, avoir aussi de la réussite. Contre Evian, j’aurais pu aussi tirer encore dans les lampadaires. Il faut accepter des fois d’avoir de la réussite. Je n’en ai pas eue beaucoup ces derniers mois. Là, je la prends avec plaisir. Mes coéquipiers étaient vraiment contents pour moi. Moi, je suis content pour eux », a expliqué dans les colonnes du Progrès un Romain Hamouma qui compte déjà quatre passes décisives cette saison, soit autant que la saison dernière en 34 rencontres. 

Share