La C1 ferait très mal aux dirigeants de l’ASSE rigole Gradel

La C1 ferait très mal aux dirigeants de l’ASSE rigole Gradel

Photo Icon Sport

On le sait, l’AS Saint-Etienne est l’un des pensionnaires de Ligue 1 les plus prudents sur le plan économique. Pas question de mettre l’équilibre financier du club en danger avec des transferts trop ambitieux, ou avec des salaires imposants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’ASSE a mis en place son fameux « salary cap », lequel stipule qu’aucun joueur de l’effectif ne perçoit plus de 90 000 euros par mois. Autant dire que la direction stéphanoise ne plaisante pas avec les revenus de ses joueurs, contrairement à Max-Alain Gradel. En effet, l’Ivoirien a tenu à prévenir ses dirigeants au sujet des conséquences d’une qualification pour la prochaine Ligue des champions qui pourrait se dessiner en cas de victoire face à l'OL dimanche.

« Il vaut mieux une victoire dans le derby et jouer l’Europa Ligue. Parce que si on va en Ligue des champions, pour le président ça va lui coûter un max avec les primes de matchs. Et je sais de quoi je parle », a plaisanté le milieu offensif interrogé par Le Progrès. Les présidents Bernard Caïazzo et Roland Romeyer sont prévenus, sachant que les Verts ne sont qu'à deux points du podium en championnat. 

Share