Pierre Ménès consterné par le PSG et très inquiet pour l'OM

Pierre Ménès consterné par le PSG et très inquiet pour l'OM

Photo Icon Sport

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu ce dimanche sur les deux matches joués par le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille. L’occasion pour le consultant de Canal+ de dire ce qu’il pensait des deux formations qui visent le titre de champion de France. Si Pierre Ménès se demande à quoi joue le PSG en n’abordant pas chaque match avec une détermination totale, il est également inquiet pour l’OM dont les joueurs semblent, selon lui, dans le dur physiquement alors que leur calendrier est clairement ultra-light par rapport à leurs adversaires.

« Les similitudes qu'il y a entre les victoires parisienne et marseillaise sont étonnantes. Deux matchs très décevants de la part d'équipes pourtant candidates au titre. Très peu de jeu et d'occasions même si la victoire est au bout. Côté parisien, cette prestation confirme les difficultés à se motiver contre certains adversaires. Face à Rennes, Paris ne s'est clairement pas autant investi que face à Saint-Etienne la semaine dernière. Pendant trente minutes, on n'a rien vu. Et puis, une action collective absolument géniale construite par Rabiot et Pastore a abouti à un joli but de Lavezzi. Une réalisation sublime et frustrante à la fois. Si les Parisiens sont capables de faire ça, pourquoi ils ne le font pas plus ?, s’interroge le consultant de Canal+, qui s’est ensuite attaqué au cas de l’OM. L'OM n'a cadré qu'une frappe dans la partie face à une équipe d'Evian pourtant d'une faiblesse assez sidérante. Dans les trente derniers mètres, elle a systématiquement déjoué. Ce qui m'épate le plus, c'est que certains joueurs marseillais - à l'image notamment de Florian Thauvin - avaient des crampes alors qu'ils ne jouent qu'un match par semaine. C'est loin d'être le cas d'autres équipes. On a l'impression que sur le plan physique, les Phocéens sont déjà très usés. Ce dernier match confirme que cet OM n'est plus le même que celui du début de saison. » La suite de la saison donnera raison ou tort à Pierre Ménès, qui comme tout le monde attend désormais de voir ce que va faire l’OL à Monaco.

Share