Pastore sert trois caviars, Blanc n’est pas rassasié au PSG

Pastore sert trois caviars, Blanc n’est pas rassasié au PSG

Photo Icon Sport

Sur la lancée de son match face à Lille samedi (6-1 pour les Parisiens), Javier Pastore a de nouveau livré une excellente prestation lors de la victoire du PSG contre Metz mardi (3-1). C’est simple, l’Argentin est à l’origine de tous les buts de son équipe puisqu’il a délivré les trois passes décisives, se permettant même quelques mauvais choix que Laurent Blanc n’a pas oubliés après la rencontre.

« C’est un joueur que j’apprécie beaucoup, même quand il traversait une passe difficile. Il en fait beaucoup (des passes décisives), il aurait pu en faire plus aujourd’hui, a reproché l’entraîneur parisien en conférence de presse. Mais lui est sur la brèche depuis 10 ou 12 matchs. Il est sollicité plus que de raison. Avec la suspension d’Ibra, on a besoin de ce profil de joueur. Je pense que ce soir il a fait un très bon match à l’image de l’équipe. Mais je pense qu’il aurait pu être meilleur. Il a mal géré deux ou trois situations par manque de lucidité. Cela s’explique, il aurait pu l’avoir, mais avec son temps de jeu, il a peut-être perdu de la lucidité avec la fatigue. Avec un peu de lucidité, il peut marquer lui, ou faire marquer d’autres joueurs. » Pastore devra donc tenter la passe de quatre à Nantes dimanche soir.

Share