Paris vs Marseille, pas forcément un clasico…

Paris vs Marseille, pas forcément un clasico…

Photo Icon Sport

Pour le compte des 16es de finale de la Coupe de France, le Red Star va recevoir Marseille Consolat vendredi soir (19h30). Une affiche qui aurait pu « emprunter » l’éternelle rivalité entre le PSG et l’OM étant donné qu’il s’agit d’une rencontre entre un club de la banlieue parisienne et un autre de la cité phocéenne. Encore faudrait-il que les deux équipes s’identifient aux deux pensionnaires de Ligue 1, ce qui n’est pas le cas en Seine-Saint-Denis.

« On n'a rien à voir avec le PSG et Consolat n’a rien à voir avec l’OM, a expliqué Steve Marlet, ancien international français et aujourd’hui directeur sportif du Red Star. On est plutôt deux clubs qui se ressemblent, deux clubs des quartiers nord de nos grandes villes respectives. Nous sommes deux clubs populaires qu’on ne peut pas mettre en opposition comme on a essayé de le faire. » Mais du côté de Consolat, si le directeur sportif Mohamed Djamal est du même avis, difficile pour lui de convaincre ses joueurs.

« Ce n’est pas un Clasico mais on ne va pas pouvoir enlever l’idée aux joueurs, a admis le dirigeant à Goal. Le 16e de finale est déjà une marche importante, tomber sur un club parisien alors que tout Marseille est derrière nous donne l’effet d’un mini-clasico. Nous tombons face à une National qui est une belle équipe, mais nous montons à Paris pour nous qualifier. L’enjeu du match dépasse l’esprit d’un clasico. » Et pourtant, le Red Star ne fera rien pour changer le contexte de ce match, pas même au niveau du prix des places toujours fixé à 5€ pour des supporters qui s’estiment loin des valeurs du double champion de France.

Share