Loin du PSG, Ménez rappelle qu’il n’est plus un bad boy

Loin du PSG, Ménez rappelle qu’il n’est plus un bad boy

Photo Icon Sport

Resté sur le banc toute la saison dernière au PSG, Jérémy Ménez est parti par la petite porte du club de son cœur. L’attaquant français, qui avait manqué le début de saison 2013-14 en raison d’une blessure, n’avait jamais pu reprendre sa place, avant de constater que, faute de prolongation de contrat, on ne lui donnerait plus de temps de jeu dans la capitale. Parti rejoindre le Milan AC, l’ancien monégasque, sochalien et romain effectue un joli rebond avec déjà 12 buts inscrits, pour la meilleure saison de sa carrière. Ménez en profite donc pour faire un point, sur la fin de son passage au PSG et son comportement qui a beaucoup évolué selon lui. 

« J’ai mal vécu mon départ du PSG, car individuellement, je n’ai pas eu ma chance, même si on a été champions. L’entraineur avait d’autres choix, il a fallu les respecter, mais c’était mieux pour moi de rebondir ailleurs. Je n'ai pas été déçu par Laurent Blanc. J’ai été déçu de ne pas jouer, mais je peux m’en prendre à moi aussi. Maintenant c’est du passé. J’y ai passé trois années extraordinaires et ça reste que du bonheur (…). Je suis le même homme, j’ai commis des erreurs.  Oui, mais j’ai le droit à une seconde chance. Ici on me juge pour ce que je fais sur le terrain et pour un joueur, c’est le plus important. Depuis quelques saisons je pense qu’il y a du mieux dans mon comportement et sur le terrain. On m’a collé une étiquette et les gens ont du mal à se l’enlever. En France quand on est dans une case, on a du mal à s’en sortir et c’est dommage car on a tous le droit de faire des erreurs, mais aussi de s’améliorer, de grandir. Ça a été un bien pour moi de partir et de me faire oublier », a reconnu sur RMC un Jérémy Ménez qui s’est désormais fixé un objectif : celui de faire son retour dans le groupe France avant l’Euro 2016. 

Share