Le gaz et le pétrole baissent, le PSG va souffrir annonce Aulas

Le gaz et le pétrole baissent, le PSG va souffrir annonce Aulas

Photo Icon Sport

Cité dans un sondage comme un possible ministre de l’Economie, Jean-Michel Aulas a profité de sa venue à Paris à l’occasion du match féminin PSG-OL pour parler de l’énorme domination du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Plutôt fair-play lorsqu’il s’agit d’évoquer la force actuelle du club de la capitale, le président de l’Olympique Lyonnais admet quand même que lorsqu’il voit la chute brutale du prix des matières premières, et notamment du pétrole et du gaz, cela l’incite à croire que Qatar Sports Investments pourrait être amené à réduire la voilure au Paris Saint-Germain. Et dans ce cas-là, Jean-Michel Aulas souhaite que l’OL soit à l’affût pour repasser devant.

« Le budget est trois ou quatre fois le nôtre (…) Il faut accepter la concurrence, accepter d’être dépassé par plus puissant. Il faut aussi regarder ce qui se passe. On voit qu’en ce moment le prix du pétrole et du gaz baissent. On peut imaginer que dans les années à venir les investissements des Qataris pourraient ne pas être confirmés (…) Ça veut dire qu’il faut courber l’échine et prendre ce qu’il y a de bon dans le sillage du PSG, le supporter en Coupe d’Europe, et trouver des solutions. Nous, on a énormément investi dans notre stade pour, à moyen terme, revenir à hauteur », a confié, après le match PSG-OL, le président de l’Olympique Lyonnais évidemment persuadé que son Parc Olympique Lyonnais va un jour permettre à son club d’avoir de nouvelles ambitions.

Share