L'aveu d'impuissance de l'OL face au PSG

L'aveu d'impuissance de l'OL face au PSG

Photo Icon Sport

Après seulement huit journées de championnat, l'Olympique Lyonnais compte déjà huit points de retard sur le Paris Saint-Germain. Et forcément un come-back comme la saison passée semble déjà bien illusoire compte tenu du train d'enfer mené par le champion de France. L'an dernier, après la huitième journée de L1, l'OL était à trois points du PSG, qui de son côté était quatrième de Ligue 1 avec six unités de retard sur l'OM. Autrement dit, la messe semble déjà dite et Jean-Michel Aulas l'admet sans peine, il est inutile de se focaliser sur le Paris Saint-Germain, ce qui permet de relativiser le début de saison mitigé de l'Olympique Lyonnais. 

« Il y a peu de positif dans ce match à Bordeaux, ce n’est pas non plus une catastrophe. Si on gagne contre Valence, on aura préservé l’essentiel. Après il faudra se remettre dans le championnat avec la venue de Reims. On reste dans la première partie du classement, évidemment le PSG s’en va, mais c’était prévu de toute façon, c’est injouable même si on jouait à égalité en termes de calage des retransmissions télé et en délai de récupération. Donc il faut regarder les autres équipes et à la fin de la semaine, il n’y aura pas d’écart significatif pour ne pas imaginer de ne pas retrouver la Ligue des Champions, le deuxième objectif de la saison », explique, dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas, qui ne vise plus le titre de champion de France, déjà acquis selon lui par le Paris Saint-Germain, mais la place de dauphin. 

Share