OL : Ce départ au mercato a ravi Sergi Darder

OL : Ce départ au mercato a ravi Sergi Darder

Photo Icon Sport

Deux ans après son arrivée, Sergi Darder va-t-il enfin donner la pleine mesure de son talent avec l’Olympique Lyonnais ?

Le milieu de terrain espagnol joue en tout cas gros sur les prochaines semaines, lui qui a reconnu que de nouveaux passages sur le banc pourraient l’inciter à changer d’air. Mais c’est aussi à lui de gagner sa place, alors que son jeu tout en touché et en finesse ne correspond clairement pas aux standards de notre championnat, et l’ancien joueur de Majorque le sait très bien. Au point de prendre l’exemple de l’ancien angevin Cheikh N’Doye, pour expliquer qu’il devait changer sa façon de jouer afin d’éviter de subir la loi du jeu physique en Ligue 1. Le départ du colosse du SCO a ainsi dû être dignement fêté. 

« Si tu vois, en Espagne, un joueur qui ne sait pas toucher le ballon, on va dire qu'il est nul. Ici, si tu ne vas pas au duel, au un contre un, tu es nul... C'est pour ça qu'il n'y a pas beaucoup d'Espagnols en France. Attention, certains milieux sont physiques là-bas et il y a du talent ici mais le style, le scouting aussi ne sont pas les mêmes. Je ne parle pas de Lyon, Paris, Monaco ou Marseille car ces équipes aiment avoir le ballon. En L 1, tu dois être intelligent si tu n'as pas le physique. Et même si tu as le physique, il y a toujours un mec plus costaud que toi en face ! Oui, quand vous voyez (Cheikh) Ndoye à Angers... Tu ne vas jamais gagner un ballon contre lui. Tu dois jouer au sol, sinon tu es foutu dans un jeu plus direct », a confié à L’Equipe le milieu de terrain de l’OL, persuadé que cette saison pourrait remettre le jeu sur le devant de la scène avec des formations comme Bordeaux, Nice, Lyon, Marseille, Monaco et Paris qui espèrent mettre le pied sur le ballon cette saison.

Share