OL : Aulas invite Labrune pour « boire un pastis ou un rosé »

OL : Aulas invite Labrune pour « boire un pastis ou un rosé »

Photo Icon Sport

Ils ont été les deux meilleurs ennemis de la Ligue 1 pendant longtemps, mais c'est désormais fini puisque Vincent Labrune a quitté ses fonctions de président de l'Olympique de Marseille ce lundi. Il n'empêche que si Jean-Michel Aulas a déjà tourné la page, sur FootMercato le patron de l'Olympique Lyonnais a quand même tenu à relativiser sa rivalité avec Labrune. Et il espère même bientôt revoir l'ancien homme fort de l'OM, peut-être pour parler du bon vieux temps où les deux présidents échangeaient les punchlines à n'importe quelle occasion.

« J’ai toujours dit que pour diriger un grand club de foot, il faut être un roi de la communication, mais ce n’est pas l’activité première. L’activité première, c’est d’être un gestionnaire de club de foot et la communication vient après si elle permet de bonifier. Je pense que Vincent était parfois trop orienté sur le côté brillance et communication. J’ai eu des oppositions fondamentales en particulier le jour de ce match dramatique à Marseille. En dehors de ça, j’ai de bonnes relations humaines avec Vincent, je suis triste qu’il s’en aille, car je crois qu’il aimait beaucoup le foot, mais que Marseille ne l’aimait pas trop. Mais je suis heureux pour lui, car ça le soulage et ça soulage sa famille dans un contexte où le foot devient très difficile à assumer. Mais je le reverrai cet été pour boire un pastis ou un rosé sur le bateau sans problème, parce que c’est quelqu’un qui en dehors du foot est très sympathique », a expliqué Jean-Michel Aulas, qui en a vu passer quelques uns aux commandes de l’Olympique de Marseille depuis qu’il dirige l’Olympique Lyonnais. Et à priori Giovanni Ciccolunghi, le successeur de Vincent Labrune, ne sera pas le dernier...

Share