OL : A Reims, les autorités craignent le pire

OL : A Reims, les autorités craignent le pire

Photo Icon Sport

Certes, le match de la 38e journée de championnat entre le Stade de Reims et l'Olympique Lyonnais n'est pas l'affiche la plus alléchante. Mais pour les autorités, il s'agit bien d'une rencontre sous haute tension.

La faute aux supporters rémois qui pourraient ne pas supporter la possible relégation de leur équipe. Du coup, la colère des fans risque de provoquer des incidents sur mais aussi en dehors du stade Auguste-Delaune, d'où l'énorme dispositif prévu pour cette rencontre samedi (21h), annonce L'Union. En effet, aux alentours de l'enceinte rémoise, une centaine de gendarmes seront chargés d'éviter tout débordement, au même titre qu'une soixantaine de policiers du commissariat et une vingtaine de policiers municipaux.

Bien sûr, les forces de l'ordre devront également veiller à ce que joueurs et dirigeants puissent quitter le stade en sécurité, et ce après un match sans incident si possible. Pour cela, Reims a prévu d'installer 280 stadiers autour de la pelouse ! Et pour cause, en cas de mauvais scénario, les supporters seront forcément tentés de pénétrer sur le terrain.

A noter également que les fouilles seront renforcées à l'entrée de l'enceinte afin de ne pas laisser passer les fumigènes. Autant dire que l'OL et ses 1 000 fans qui feront le déplacement peuvent s'attendre à une soirée tendue, surtout depuis que les Rémois ont entendu dire que le président Jean-Michel Aulas préférait voir Toulouse se maintenir...

Share