OL : A Lyon, Aulas affronte une autre « concurrence déloyale » que le PSG

OL : A Lyon, Aulas affronte une autre « concurrence déloyale » que le PSG

Photo Icon Sport

Principe protagoniste d’une polémique qu’il a lancée sur les moyens financiers hors normes du PSG, symbolisés par le montant des indemnités que va toucher Laurent Blanc pour son limogeage, Jean-Michel Aulas a été en retour invité par le champion de France à s’occuper de son club.

Et en effet, le président de l’Olympique Lyonnais a de quoi faire avec le mercato, mais surtout un dossier qui l’embête réellement au sujet de son ancien stade. En effet, dans les mois à venir, le club de rugby de la ville, le LOU, va prendre possession du Stade Gerland, avec des aménagements dans le stade, mais aussi aux alentours, pour rendre cette appropriation des lieux plus spectaculaire. Les aides de la ville pour faire de Gerland un lieu de rendez-vous sportif de premier choix ne plaisent clairement pas à Jean-Michel Aulas, qui ne cesse de hausser le ton à ce sujet.

« Ma volonté, c'est de voir le LOU jouer à Gerland dès la reprise du championnat en septembre. En revanche, il n'avait pas été envisagé avec la Métropole que Gerland devienne un concurrent au Parc OL. Je rappelle que j'ai investi 200 millions avec Jérôme Seydoux et emprunté 250 millions pour financer la construction du Parc OL Le projet Gerland ressemble plus à du semi privé et c'est surtout quelque chose qui s'apparente à une forme de concurrence déloyale », a dénoncé le président de l’OL, qui va de nouveau rencontrer les différents participants à ce projet pour faire valoir son point de vue, même si la procédure de l’arrivée en grandes pompes du rugby à Gerland semble enclenchée désormais.

Share