Le roi du recrutement en Espagne voit très grand pour l'OL

Le roi du recrutement en Espagne voit très grand pour l'OL

Photo Icon Sport

A l’image du FC Porto, le FC Séville est peu à peu devenu un spécialiste des grosses plus-values. Dernière exemple en date, celui d’Ivan Rakitic recruté pour 2,5 millions d’euros en 2011 et vendu l’été dernier au Barça contre 18 M€. Et l’on pourrait citer bien d’autres cas, notamment ceux de Daniel Alves ou encore Geoffrey Kondogbia que Monaco avait recruté pour 20 M€ en 2013. A l’origine de toutes ces bonnes affaires, le directeur sportif Ramon Rodriguez Verdejo dit « Monchi », habitué à recruter des joueurs de Ligue 1 comme Kevin Gameiro, et qui conseille à l’OL de conserver ses pépites afin de retrouver les sommets.

« Je ne suis personne pour donner des conseils. Mais d'après ce que je vois, cette équipe est déjà très forte. Son futur dépendra de sa capacité à garder ses meilleurs éléments, a confié le dirigeant espagnol à Eurosport. L'OL a des joueurs qui potentiellement, peuvent jouer dans les meilleurs clubs du monde. Certains ont des profils "tops" comme Lacazette, Tolisso, Fekir… Des profils qui intéressent d´immenses clubs, ceux contre qui on ne peut déjà plus lutter... Si la structure est conservée, on va revoir le Lyon d´il y a dix ans, celui qui dominait la France et faisait peur à l´Europe. » De quoi conforter Jean-Michel Aulas dans sa politique, lui qui fera tout son possible pour conserver Nabil Fekir et Alexandre Lacazette cet été.

Share