Lacombe dit tout le bien qu’il pense de l’ASSE

Lacombe dit tout le bien qu’il pense de l’ASSE

Photo Icon Sport

Né à Lyon, formé à Lyon, attaquant à Lyon, entraineur à Lyon, et désormais dirigeant à Lyon, Bernard Lacombe n’a pourtant pas connu que Lyon dans sa carrière footballistique. En 1978, l’OL, en manque de liquidité, décide de le vendre et le buteur international français rejoint alors le voisin stéphanois, histoire de rester dans la région. Même si cela n’aura duré qu’une saison avec un exil plus prolifique à Bordeaux par la suite, Bernard Lacombe garde un souvenir ému de sa période dans le Forez, comme il l’explique dans France Football. 

« J’ai quad même passé une année fabuleuse dans une ville où tout le monde, du boucher au boulanger, ne parlait que de football (…). Jacques Santini avait été super avec moi. J’avais perdu mon père, puis un cousin, j’ai connu des moments difficiles. Il m’a dit « Tu dors à la maison, tu es chez toi ». Ce sont des choses qui devraient interpeller certains de nos supporters. S’ils vivaient des moments comme ça, ils changeraient peut-être de comportement… (…) Je souhaite qu’on gagne ce derby, mais qu’on reste encore au coude à coude ensuite avec les Verts. Et nous devant, hein… Il faudrait dix clubs en France avec des stades pleines comme le sera Geoffroy-Guichard dimanche pour que notre championnat soit d’un autre niveau », expliqué ainsi Bernard Lacombe, dont l’anecdote la plus célèbre sur son passage à Saint-Etienne concerne forcément celle où il s’est trompé de vestiaire lors de son retour à Gerland avec les Stéphanois, entrant bien évidemment dans celui de l’OL pour aller s’habiller. 

Share