Fournier passe la deuxième couche pour Beauvue

Fournier passe la deuxième couche pour Beauvue

Photo Icon Sport

Au moment de laisser sa place en deuxième période lors du match de mardi à Nantes, Claudio Beauvue ne pensait pas que son geste de dépit ferait autant de bruit.

L’attaquant lyonnais a tout simplement mis un petit vent à son entraineur, passant devant lui sans le saluer, ce qui a eu le don de mettre presque plus en colère Jean-Michel Aulas que Hubert Fournier. Ce dernier n’en a pas fait tout un plat en conférence de presse, mais a tout de même bien confié qu’il allait en parler avec l’intéressé, ce qui n’a donc toujours pas été fait trois jours plus tard. Quant à une éventuelle sanction, le technicien rhodanien a entretenu le suspense. 

« C’est assez surprenant. Claudio est un joueur auquel on a toujours fait confiance, qui a joué énormément de matches, pas toujours réussis à l’image de l’équipe. On a toujours été derrière lui avec le staff. C’est surprenant. Mais c’est sans doute la situation et la déception d’être remplacé qui ont dû entraîner son excès de mécontentement à sa sortie. Mis de côté ? Vous verrez bien lorsque le groupe sera communiqué... On aura une discussion ensemble. Une discussion d’ordre privé entre le joueur et moi. La décision est déjà prise, mais j’en discuterai avec lui », a expliqué Hubert Fournier, qui laisse tout de même entendre que le club, et donc lui-même, veulent marquer le coup après ce comportement pointé clairement du doigt par Jean-Michel Aulas. 

Share