Déjà critiqué, le nouveau coach de l’OL défendu

Déjà critiqué, le nouveau coach de l’OL défendu

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas l’a récemment rappelé, il n’écoute pas tous les avis pour prendre ses décisions au sujet de l’Olympique Lyonnais, et notamment l’avis des médias et des supporters.

Cela s’est vu ce jeudi avec la nomination de Bruno Genesio à la tête de l’équipe première du club rhodanien, puisque l’ancien adjoint n’est pas forcément une piste très « glamour » pour relancer totalement un vestiaire. En effet, le natif de Lyon en est l’un des tauliers, et il ne devrait pas y avoir d’électrochoc à proprement parler, comme cela peut arriver parfois avec l’arrivée d’un nouvel entraineur qui remet tous les compteurs à zéro. Chez les supporters, la piste Genesio n’avait pas forcément les faveurs des suiveurs de l’OL, une certaine frilosité lui étant déjà reprochée avant même son premier match, ou sa première composition d’équipe.

Suiveur de l’Olympique Lyonnais pour L’Equipe depuis de nombreuses années, Vincent Duluc a tenu à aller à contre-courant des critiques qui fusent déjà sur les réseaux sociaux. Le journaliste a tenu à rappeler que les supporters ne pouvaient pas s’attendre réellement à voir un ténor européen débarquer, et que Genesio méritait d’avoir ses chances après avoir longuement appris dans le staff de l’OL. « Un peu de mal à comprendre la vague twitto-lyonnaise contre Genesio, qui incarne l’OL et a longuement appris le métier. Les gars, là, ils ont fait le doublé avec Alain Perrin, ils ont retrouvé la Ligue des Champions avec Hubert Fournier, et ils voulaient Mourinho. Joyeux Noël », a laissé entendre Vincent Duluc, pour qui cette nomination est un véritable rappel à la réalité. 

Share