Darder à l'OL, Malaga dit tout

Darder à l'OL, Malaga dit tout

Photo Icon Sport

La dernière tentative de l’Olympique Lyonnais pour recruter Sergi Darder semble un peu désespérée, avec une offre quasiment inchangée et une pression surtout mise sur le joueur pour aller au clash s’il voulait changer de club cet été.

Un comportement qui n’a bien évidemment pas fait plaisir à Malaga, qui a eu du mal à remettre son milieu de terrain dans le droit chemin après l’échec de son transfert, et qui n’apprécie pas cette nouvelle attaque. Mais, signe que tout espoir n’est peut-être pas perdu pour l’OL, ce n’est pas uniquement l’attitude du club rhodanien qui agace, mais surtout le fait que l’offre ne soit toujours pas satisfaisante. C’est ce qu’a fait comprendre le directeur général de Malaga, Vicente Casado Salgado, sur le plateau d’Area Malaguista, le programme dédié au club de la chaine 101 TV. 

Malaga n'est pas opposé à la vente de Darder

« Nous avons parlé avec Sergi, nous avons parlé avec son agent, et il n’y a plus de réunions de prévues à ce sujet prochainement. Nous avons beaucoup parlé. Cela me dérange vraiment l’attitude des clubs qui parlent avec les joueurs en premier, et ensuite viennent parler avec nous. C’est interdit par la FIFA. J’ai compris qu’il l’avait fait avant de nous faire une offre. Cette offre n’atteint pas les 10 ME. Donc il n’est pas à vendre. Si le joueur veut absolument quitter le club, ou s’il y a une offre qu’on ne peut pas refuser, alors on envisagera son départ. Mais parfois, on peut accepter le transfert, et comme nous ne possédons que la moitié du joueur, l’autre partie qui possède l’autre moitié peut refuser », a fait savoir le dirigeant de Malaga, très clair sur ce sujet. Selon le journal La Opinion de Malaga, le club andalou réclamerait 10 ME et des bonus pour lâcher son joueur, et estimerait que le fonds d’investissement qui possède la moitié de Darder accepterait de laisser filer le joueur à Lyon pour cette somme. 

Share