Valdés n'a pas dit son dernier mot à Monaco

Valdés n'a pas dit son dernier mot à Monaco

Photo Icon Sport

Victor Valdés à l’AS Monaco, la rumeur prenait forme dès l’hiver dernier lorsque plusieurs sources françaises et espagnoles révélaient l’existence d’un précontrat entre l’ancien gardien du Barça et le club de la Principauté. Mais ça, c’était avant que le portier espagnol ne se blesse gravement aux ligaments croisés du genou droit en mars dernier. De quoi freiner les ardeurs de la direction monégasque qui, par l’intermédiaire du vice-président Vadim Vasilyev, a tenté de mettre fin à l’opération : « Victor Valdés est blessé et ne viendra pas ». L’affaire était close. C’était du moins ce que l’on pensait avant l’intervention de l’agent de Valdès, qui menace désormais l’AS Monaco.

« Nous avions signé un contrat de quatre ans et nous le ferons valoir, a affirmé Gines Carvajal dans des propos repris par Marca. La récupération de Victor est dans les délais fixés par les médecins. » L’ASM n’aurait donc pas le droit de changer d’avis sur ce dossier, ce qui pourrait lui valoir des poursuites en justice de la part du clan Valdés. Rappelons que le gardien de 32 ans se retrouve sans club après avoir refusé de prolonger au Barça.

Share