Monaco, c'est le bordel résume Pierre Ménès

Monaco, c'est le bordel résume Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Battue à Valence en barrages aller de la Ligue des Champions, l’AS Monaco a multiplié les erreurs défensives liées, selon Pierre Ménès, aux choix du club et de Leonardo Jardim.

En difficulté sur chaque offensive du FC Valence, l’AS Monaco s’est inclinée à Mestalla mercredi (3-1). Un retard conséquent principalement lié aux erreurs défensives des hommes de Leonardo Jardim, qui a chamboulé son arrière-garde. Wallace titulaire, Raggi à droite, Fabinho au milieu, Abdennour écarté car sur le départ… Autant de choix à l’origine du revers monégasque selon Pierre Ménès, en dépit du penalty évident dont Martial aurait dû bénéficier. 

« Le premier sentiment qui me vient à l'esprit en voyant ce match, c'est que Monaco a trop changé. Les joueurs, la tactique, le style, tout a été bouleversé depuis la saison dernière. Même si rien n'a été en leur faveur hier soir (mercredi), les joueurs ont subi une lourde défaite. Trop de départs donc mais aussi trop d'absences puisqu'il manquait Kurzawa, Moutinho, ou encore Abdennour. D'ailleurs, même si je comprends que le club veuille encore faire de l'argent, le Tunisien aurait fait énormément de bien dans la défense des Rouge et Blanc », a commenté le journaliste sur son blog Canal+.

« Concernant la feuille de match, là encore, on dénombrait trop de changements avant même le coup d'envoi. Pourquoi Jardim a-t-il décidé d'intégrer Wallace dans l'axe, de décaler Raggi à droite et de faire remonter Fabinho au milieu ? Ces modifications dans le onze de départ ont entraîné une mise en place extrêmement compliquée au début de la rencontre, a-t-il souligné. (…) Le score est d'autant plus important que l'ASM n'est pas vraiment habituée à gagner facilement à domicile. Enfin, ceci dit, vu qu'avant ils étaient solides à l'extérieur, peut-être que la tendance va s'inverser. Mais c'est quand même très mal parti... »

Share