Le syndicat des joueurs accuse les arbitres après le duel Dirar-Chapron

Le syndicat des joueurs accuse les arbitres après le duel Dirar-Chapron

Photo Icon Sport

Nabil Dirar a involontairement déclenché une bataille rangée entre le syndicat des joueurs (UNFP) et celui des arbitres (SAFE) suite à son expulsion samedi lors du match Monaco-Nice. Le joueur monégasque était venu faire un tête à tête avec Tony Chapron, lequel avait rapidement sorti le rouge. Après le match, Dirar avait admis avoir été « con de prendre un carton rouge comme ça ». Fin du premier acte. 

Mais lundi, le SAFE avait hurlé, estimant qu'une scandaleuse « omerta » avait été décidé suite à ce « coup de tête à un arbitre ». Pour le syndicat des footballeurs, trop c'est trop et le communiqué des arbitres a donné lieu à une vive réaction ce mercredi soir. « Il s'agit là, personne n'est dupe, d'exercer une pression directe sur la Commission de discipline de la LFP, qui se réunira ce jeudi, et aura à traiter du dossier (…) Sur l'action en question, Nabil Dinar n'a pas fait de faute, il ne méritait donc pas un avertissement. Sa réaction, une fois le carton jaune brandi, est inacceptable et condamnable car il doit accepter dans tous les cas les décisions de l'arbitre. Cela a toujours été, reste et restera la position de l'UNFP. Mais à revoir les images, il est évident qu'il n'y a pas la moindre volonté d'attenter à l'intégrité physique de Tony Chapron », a fait remarquer l’UNFP.

Share