Le fair-play financier, on a tout prévu assure Monaco

Le fair-play financier, on a tout prévu assure Monaco

Photo Icon Sport

Après avoir explosé sa tirelire il y a un an de cela au marché des transferts, l’AS Monaco a lâché ses deux plus grandes stars, à savoir les Colombiens James Rodriguez, vendu au Real Madrid, et Radamel Falcao, prêté à Manchester United. Deux décisions qui affaiblissent considérablement le niveau de l’équipe, et ont même jeté le doute sur le désir du propriétaire du club de rester à la tête de l’ASM. Mais Dmitri Rybolovlev a assuré qu’il n’avait pas l’intention de changer d’air, mais que sa stratégie avait quelque peu évolué, avec un recrutement à l’économie. Et cette semaine, le nouvelle est tombée au sujet d’une enquête de l’UEFA sur Monaco, qui n’entrerait pas dans le cadre du fair-play financier étant donné son déficit sur les deux dernières années civiles. Une annonce que le club de la Principauté assure avoir anticipé, dans un communiqué diffusé sur son site officiel. 

« Suite à l'annonce ce jeudi de l'UEFA concernant une enquête ouverte par l'instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA (ICFC), qui inclut l'AS Monaco parmi ceux qui présentent un déficit dépassant le seuil autorisé, le club tient à préciser que cette annonce est normale et qu'il avait anticipé cette mesure. Cela justifie une nouvelle fois l'évolution de la stratégie d'investissement du club afin de répondre favorablement aux critères exigés par le fair play financier. L'AS Monaco délivrera ainsi les informations supplémentaires justifiant le respect des règles mises en place par l'instance européenne », a fait savoir Monaco, qui estime ainsi que ses choix estivaux allaient dans le sens de la logique des choses. 

Share