Martel est certain d'avoir tout bon devant la DNCG

Martel est certain d'avoir tout bon devant la DNCG

Photo Icon Sport

Prévu mercredi, c’est finalement le 10 juin que le RC Lens et son président passeront devant la Direction Nationale de Contrôle de Gestion afin de faire valider les comptes d’un club nordiste dont la situation inquiète. Gervais Martel a tenu à rassurer tout le monde, il ne craint rien du gendarme financier du football, mais il en profite également pour s’élever contre la probable décision de réduire à deux les clubs qui descendront en Ligue 2 et monteront en Ligue 1.

« Pour des impératifs de calendrier, la DNCG a modifié notre audition qui aura lieu le 10 juin. Il y a un élément important qu’il ne faut pas oublier : la décision de promouvoir et de reléguer deux clubs au lieu de trois. Elle a à priori été actée par l’UCPF avant d’être proposée à la Fédération Française. C’est une chose qui est absolument invraisemblable puisque cette décision avait été prise avec un effet actif réel pour la saison 2016/2017. Pour la première fois dans les règlements de la Ligue, les compétitions sont modifiées un mois avant la reprise du championnat. Cela entraîne des remous dans certains clubs. Je pense que ça va se finaliser avec l’assemblée de la Fédération Française qui aura lieu à Nantes courant juin. En tout cas nous concernant, on présentera ce qu’il faut à la DNCG le 10 juin. Je ne peux pas en dire plus pour le moment, mais le dossier avance », a indiqué, sur le site officiel du RC Lens, un Gervais Martel plus déterminé que jamais à faire ce qu’il peut pour le club.

Share