A Lens, tant qu'y a de la vie y'a de l'espoir..ou presque

A Lens, tant qu'y a de la vie y'a de l'espoir..ou presque

Photo Icon Sport

Battu par Evian TG samedi soir à « domicile », le RC Lens semble bien parti pour vivre une saison cauchemardesque. Toujours en proie à des soucis financiers qui n’en finissent jamais, le RCL est sportivement bien mal engagé en Ligue 1 après ce résultat négatif face à un concurrent direct dans la course au maintien. Ajoutez à cela, un joueur expulsé, Baal, puis un blessé, Cavaré, et la plus petite affluence de la saison au stade de la Licorne, et vous obtenez de quoi s’assurer une bonne déprime pour Antoine Kombouaré et ses joueurs. Cependant, Rudy Riou ne veut pas totalement sombrer et le gardien lensois tente de positiver.

« Cela fait très, très mal. La déception est très forte. Car nous aurions dû être à la hauteur. Nous avons pourtant très bien travaillé toute cette semaine. Comme quoi en football il n’y a aucune vérité. Une mission maintien presque impossible ? Tant que c’est presque, cela veut dire qu’il reste de l’espoir. Il faut encore y croire », avoue Rudy Riou, qui sait que le match de samedi prochain à Caen est peut-être déjà celui de la dernière chance pour le RC Lens. 

Share