Esp : Griezmann, même la Premier League ne s'assoit pas à sa table

Esp : Griezmann, même la Premier League ne s'assoit pas à sa table

Icon Sport

Dans le rouge vif financièrement, le FC Barcelone aimerait se séparer d’Antoine Griezmann au plus vite.

L’international tricolore fait partie des joueurs placés sur la liste des transferts par Barcelone, qui cherche à massivement dégraisser afin de pouvoir boucler la prolongation de Lionel Messi. Outre le natif de Mâcon, Samuel Umtiti, Clément Lenglet ou encore Miralem Pjanic sont poussés vers un transfert, mais il est difficile pour tous ces indésirables de trouver une porte de sortie. Et pour cause, le FC Barcelone a offert des salaires colossaux à tout ce beau monde, ce qui les rend quasiment invendables. Même en Premier League, on s’étouffe en découvrant les salaires distribués par le Barça selon le Daily Star, qui rapporte que Tottenham s’est intéressé à Antoine Griezmann mais a vite fait demi-tour.

Le média britannique croit savoir que les Spurs ont réellement songé au champion du monde 2018 afin de compenser un potentiel départ d’Harry Kane à Manchester City. Le profil d’Antoine Griezmann plaît au nouveau coach londonien Nuno Espirito Santo, mais les émoluments de l’ancien attaquant de l’Atlético de Madrid ont tout simplement effrayé les Spurs de Tottenham, qui ne sont pourtant pas les derniers à distribuer de gros salaires à des joueurs comme Lloris, Kane, Son ou encore Eriksen et Bale par le passé. Pour le moment, Tottenham n’a donc pas prévu de faire la moindre offre au FC Barcelone pour récupérer Antoine Griezmann. L’unique solution envisageable serait un prêt avec une prise en charge partielle du salaire par Barcelone, ce qui n’arrangerait pas vraiment les Blaugrana, dont la volonté est bien sûr de se séparer totalement des joueurs à gros salaire. Le casse-tête se poursuit donc pour Barcelone, et cela risque de durer un moment si même les riches de la Premier League prennent peur devant les salaires des indésirables du Barça.