Affaire Benzema : Frédéric Thiriez et Valbuena applaudissent

Affaire Benzema : Frédéric Thiriez et Valbuena applaudissent

Photo Icon Sport

Coup dur pour Karim Benzema dans l’affaire de la sextape, qui aurait pu se conclure cette semaine en cas de décision favorable.

Mais la Cour de cassation a validé le processus de l’enquête policière qui a permis de mettre en lumière les présumés maitres chanteurs dans cette affaire. Car le policier en question sollicité par Mathieu Valbuena avait joué les intermédiaires en se faisant passer pour quelqu’un d’autre et en relançant les maitres chanteurs. Mais il n’a commis aucune infraction puisque le chantage existait déjà avant son arrivée dans l’affaire, ont décidé les magistrats ce lundi. Une nouvelle qui a été très bien accueilli par Frédéric Thiriez. L’ancien président de la LFP et désormais avocat de Mathieu Valbuena dans ce dossier, avait demandé à ce que le travail des policiers pour faire apparaitre au grand jour les présumés maitres chanteurs soit reconnu à sa juste valeur.

« Cette décision est empreinte de sagesse. Au-delà de cette affaire un peu triste, l'ensemble de la police judiciaire était concerné. Et il était inconcevable pour les victimes et les futures victimes de désarmer la police et de l'obliger à agir, en toutes circonstances, à visage découvert », a confié à L’Equipe un Frédéric Thiriez qui a désormais au moins un an pour préparer ce procès qui devrait forcément faire du bruit vu la présence de Karim Benzema parmi les mis en examen.