Esp : Griezmann déclenche une guerre Barça-Atlético

Esp : Griezmann déclenche une guerre Barça-Atlético

Icon Sport

Samedi après-midi, Antoine Griezmann était une nouvelle fois sur le banc lors du match de l’Atlético de Madrid contre la Real Sociedad.

C’est la quatrième fois en quatre journées de Liga que l’international français s’assoit sur le banc des remplaçants au coup d’envoi d’un match de l’Atlético de Madrid. Et visiblement, ce ne sont pas vraiment des considérations sportives qui poussent Diego Simeone à mettre sur le banc l’un de ses meilleurs joueurs, lequel est en forme en ce début de saison avec 2 buts malgré son faible temps de jeu (109 minutes sur quatre matchs). A en croire les informations de la presse espagnole, Antoine Griezmann est sous-utilisé par l’Atlético de Madrid afin que les Colchoneros n’aient pas à payer la clause de 40 millions d’euros qui sera active en fin de saison s’il joue plus de 45 minutes dans 50 % des matchs sur les deux saisons de son prêt du FC Barcelone à l’Atlético (2020-2021 et 2021-2022).

L'Atlético ne veut pas payer 40 ME pour acheter Griezmann

La direction de l’Atlético de Madrid a ainsi fait savoir à Diego Simeone qu’il était souhaitable qu’Antoine Griezmann ne joue pas trop afin de ne pas avoir l’obligation de le recruter définitivement pour 40 millions d’euros à la fin de la saison. « Ils me connaissent depuis dix ans, je suis un homme de club et je le serai toujours » a lancé Diego Simeone vendredi en conférence de presse, sous-entendant clairement que Griezmann était sous-utilisé à la demande du club. A en croire les informations de Marca, le FC Barcelone regarde en revanche d’un très mauvais œil la gestion d’Antoine Griezmann par l’Atlético de Madrid. Et le club catalan envisagerait de possibles mesures juridiques dans le cas où l’Atlético commettrait une fraude. Le service juridique de l’Atlético de Madrid, un des meilleurs en Europe, est toutefois très serein. Et pour cause, il est tout simplement impossible pour le FC Barcelone de prouver que Griezmann est sous-utilisé afin de ne pas payer les clauses. Diego Simeone et l’Atlético peuvent donc continuer de gérer le cas du Français comme bon leur semble…