Esp : Didier Roustan taille Umtiti et choque Griezmann

Esp : Didier Roustan taille Umtiti et choque Griezmann

En grande difficulté au FC Barcelone, Samuel Umtiti n’a plus le même rendement depuis la fin du Mondial 2018 remporté avec les Bleus. Une situation dont le journaliste Didier Roustan s’est amusé, au risque de provoquer l'agacement d’Antoine Griezmann.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Samuel Umtiti n’est pas épargné depuis quelques mois. Le défenseur central, seulement apparu une seule fois cette saison avec le FC Barcelone, n’est pas ménagé par les supporters. Ni par ses dirigeants qui rêvent de le pousser vers la sortie depuis plusieurs années. Et pour ne rien arranger, voici que Didier Roustan vient en rajouter une couche. En réaction à une ancienne déclaration d’Eric Abidal, qui comparait Samuel Umtiti à la légende allemande Franz Beckenbauer, le journaliste n’a pas hésité à se moquer du Blaugrana.

« Évidemment ça date de 2016 et Umtiti était certes prometteur… Mais de là à l’envisager comme un futur Beckenbauer, c’est limite risible, a écrit Didier Roustan sur Twitter. Abidal ne se rend pas bien compte du niveau du Kaiser peuchère. » De quoi agacer Antoine Griezmann, l’ancien coéquipier de Samuel Umtiti au Barça et en équipe de France qui a tenu à lui rappeler un souvenir de la Coupe du monde 2018. Plus précisément de la demi-finale remportée contre la Belgique (1-0) grâce à la tête de l’ex-Lyonnais.

« Comme si on te comparait à Maradona »

« Didier, sans Sam il n’y a pas de deuxième étoile, a rappelé l’attaquant de l’Atletico Madrid sur le réseau social. Ça fait un an que Samu est en pleine forme, mais après il y a le choix des coachs ! Un pro irréprochable ! Un exemple pour tous les jeunes centraux français ! » Mais le journaliste n’en est pas resté là. « Ah mais Antoine je ne remets pas en cause le talent d’Umtiti, c’est juste la comparaison qui n’a pas de sens. C’est comme si on te comparait à Maradona, tu peux être un très grand joueur mais ça serait plus qu’osé non ? Ben c'est pareil ici », a répondu Didier Roustan, alors que le Madrilène a préféré interrompre la discussion.