« Vendez l'ASSE ! », les supporters alertent Romeyer et Caïazzo

« Vendez l'ASSE ! », les supporters alertent Romeyer et Caïazzo

Le ton monte du côté de l'AS Saint-Etienne où les supporters font désormais front commun afin de réclamer la vente des Verts. Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sont pris à partie.

Tandis que l’équipe de Claude Puel va devoir se battre jusqu’à la 38e journée afin de se maintenir en Ligue 1, dans les coulisses de l’AS Saint-Etienne cela s’agite terriblement. Afin de réussir à limiter la casse sur le plan financier, les dirigeants de l’ASSE négocient avec les joueurs afin de baisser les salaires, et un premier accord de principe a été trouvé. Mais du côté des supporters stéphanois, on estime que la crise financière actuelle doit aboutir à un départ en fin de saison de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les deux propriétaires du club. Depuis plusieurs années, on évoque une vente de l’AS Saint-Etienne, mais cela ne s’est jamais concrétisé alors même que les comptes sont dans le rouge. Dans un communiqué commun, les Indépendantistes Stéphanois 1998, l’Union des Supporters Stéphanois 2004 et les Green Angels 1992 réclament que cette fois le duo à la tête des Verts soient raisonnables dans leurs exigences financières et passent la main sans traîner.

Vendre l'ASSE ou mourir ?

Les trois associations de supporters veulent que rapidement le duo Caïazzo-Romeyer se positionne clairement et sans exiger un prix délirant pour céder l’ASSE. « Nous souhaitons savoir si vous avez toujours l’intentions de vendre le club, et si oui, en fixerez-vous un prix de vente public raisonnable ? De cette façon, le processus de vente du club pourrait débuter et les investisseurs intéressés pourraient se faire connaître. De plus, la vente de l’AS Saint-Etienne à un prix juste, favoriserait notamment les propositions d’investisseurs locaux, dans le but d’éviter le rachat du club par un fonds de pension étranger n’ayant strictement aucun rapport avec les valeurs de notre ville et de ce club histoire (…) En fixant un prix proche de celui de votre prix de rachat, vous annonceriez ainsi clairement une volonté de prioriser le club et ses intérêts comme vous l’avez toujours prétendu. A l’inverse, en cas de demande extravagante ou de refus de dialoguer avec des investisseurs, vous annonceriez clairement au Peuple Vert votre volonté de mourir avec l’AS Saint-Etienne » préviennent les supporters dans ce communiqué commun.