ASSE : Saint-Etienne est fauché, le terrible constat

ASSE : Saint-Etienne est fauché, le terrible constat

Ancien responsable du recrutement de l’AS Saint-Etienne, Julien Cordonnier est désormais à la tête du mercato de Châteauroux en National.

L’ancien joueur de l’US Orléans réalisait pourtant du très bon boulot à Saint-Etienne, où il avait la confiance des dirigeants mais aussi de Claude Puel. L’entente entre Julien Cordonnier et le coach des Verts était cordiale et professionnelle, mais l’ex-directeur du recrutement de l’ASSE a finalement claqué la porte. Ses relations avec Claude Puel ne sont pas en cause puisque dans une interview accordée à l’émission 100% Foot, Julien Cordonnier a fait savoir que c’est le manque de moyens du club stéphanois qui a accéléré son départ. Selon lui, les finances catastrophiques de Saint-Etienne ne permettaient pas de faire aboutir certains dossiers. Et il n’y a évidemment rien de plus frustrant pour des recruteurs qui suivent des joueurs sur plusieurs mois, voire plusieurs années parfois.

Julien Cordonnier pointe du doigt le manque de moyens

« J'ai eu la chance d'être sollicité par Saint-Etienne après cinq ans à Orléans. David Wantier et Dominique Rocheteau sont venus me chercher à l'époque. C'est eux qui m'ont fait venir au club. Je suis arrivé sur la pointe des pieds et avec le temps mes responsabilités se sont agrandies. Puis avec l'arrivée de Claude Puel, j'ai continué à avoir de plus en plus de responsabilités. C'est venu naturellement avec le travail que j'ai effectué. J'ai senti qu'à Saint-Etienne c'était difficile pour nous au niveau du recrutement parce que le club était dans une situation économique difficile. Je pars du principe que lorsqu'on travaille dans le recrutement, il faut avoir la capacité de finaliser des dossiers car c'est le but de notre métier. Là, j'avais le sentiment que ça devenait compliqué, que le club était dans une situation complexe. J'avais beaucoup de frustration » a lancé Julien Cordonnier, dont le terrible constat sur les finances de l’ASSE ne rassurera pas les supporters stéphanois.