Rennes : Grosicki craint les attentats, et demande à partir

Rennes : Grosicki craint les attentats, et demande à partir

Photo Icon Sport

Très en vue lors du dernier Euro, Kamil Grosicki pourrait profiter de cette publicité XXL pour s'échapper de Rennes cet été.

L’ailier polonais est pourtant souvent décisif avec le club breton, mais il a l’intention de quitter la France cet été, et pas que pour des raisons footballistiques. Dans le journal polonais Super Express, Grosicki a fait savoir que la situation actuelle dans l’hexagone ne l’incitait pas à continuer son parcours en Ligue 1. « J'étais à 30km de Monaco (n dlr : le soir de l'attentat de Nice). Je suis triste que les actes terroristes se produisent si souvent et que les français ne puissent rien y faire. En vivant ici vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à ce qui se passe ou pourrait se passer... Je trouve que ce n'est pas une situation confortable pour ma famille et moi », a expliqué l’ailier polonais, qui n’a pas vraiment de touches concrètes, puisque le Stade Rennais en réclame 10 ME. Une somme qui écarte pas mal de monde.

« Je pense que c'est le meilleur moment pour changer de club. J'ai 28 ans, je sors d'une bonne saison et d'un bon Euro, j'ai sollicité mon agent pour qu'il me trouve une porte de sortie. Je pense que si un club a de quoi payer c'est un club de Premier League. J'ai également eu des contacts aux Emirats Arabes Unis mais rapidement il a été clair qu'ils ne paieraient pas une telle somme. Le mercato continue jusqu'à fin août, on a le temps de trouver des offres mais si Rennes veut vraiment me vendre il faudra que les prix baissent », a demandé l’ancien joueur de Sivasspor en Turquie, qui a été un temps suivi par Everton, même si les Toffees n’ont fait aucune offre jusqu’à présent.