Un gros casse-tête à venir pour le PSG ?

Un gros casse-tête à venir pour le PSG ?

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain sort d’une semaine « normale », mais le calendrier va de nouveau s’accélérer pour le club de la capitale. En effet, ce mercredi le PSG recevra Monaco en Coupe de France, puis accueillera Lens samedi au Parc des Princes avant le match retour de Ligue des champions tant attendu le 11 mars à Chelsea. Cela va évidemment inciter Laurent Blanc à faire des choix pour ne pas trop tirer sur les organismes tout en préservant les intérêts sportifs du Paris Saint-Germain. Pour Luis Fernandez, qui s’exprime dans Le Parisien, l’entraîneur du PSG va devoir trancher dans le vif et ce n’est pas si simple que cela.

« Dans une semaine comme celle-ci, il faut prendre en compte à la fois les objectifs qui ont été donnés, l’état de forme de tes troupes, le besoin de certains d’enchaîner les matchs pour garder une bonne dynamique et bien sûr le profil de ton adversaire (…) Une élimination contre Monaco peut casser une dynamique. Il s’agit d’un quart de finale de Coupe de France, ce n’est pas rien non plus ! Mais le match de Lens est capital, car les trois points sont impératifs pour le titre. Mais, même si le PSG n’a disputé qu’un seul match la semaine dernière, il est nécessaire de faire tourner sur l’un de ces deux rendez-vous. Le point de départ de la réflexion, c’est l’équipe qui sera alignée contre Chelsea dans dix jours et la présence ou pas de Thiago Motta. Mais samedi, contre Lens, je lancerai un onze assez proche de celui qui jouera à Stamford Bridge parce que l’objectif principal est d’être champion », explique l’ancien joueur et entraîneur du Paris Saint-Germain, conscient que jouer sur la totalité des tableaux est sacrément bien, mais très compliqué même quand on a un effectif comme celui du PSG.