PSG : Unai Emery victime de la théorie du réveille-matin ?

PSG : Unai Emery victime de la théorie du réveille-matin ?

Photo Icon Sport

Unai Emery avait probablement rêvé d'un meilleur scénario pour ses débuts aux commandes du Paris Saint-Germain. Même si le technicien espagnol a déjà rapporté un trophée dans la vitrine du PSG avec une éclatante victoire contre l'OL dans le Trophée des champions, depuis c'est clairement la soupe à la grimace. Au point même que des voix s'élèvent déjà pour annoncer un avenir délicat pour l'ancien coach de Séville. Mais, dans L'Equipe, Luis Fernandez tient à calmer les choses, rappelant qu'Unai Emery avait besoin de temps, et l'ancien coach du PSG de préciser sa thèse.

« Certains joueurs étaient peut-être dans un certain confort. On te demande de jouer à une touche là où tu en faisais trois. C'est comme si tu te levais tous les jours à 10 heures et qu'un jour on mettait le réveil à 6 heures. La question est : en ont-ils envie ?, s’interroge Luis Fernandez, qui n’hésite pas à faire le parallèle avec Carlo Ancelotti, qui s’était fait découper lorsqu’il avait pris les commandes du PSG. Ne faisons pas la même erreur. Il s'était fait crucifier pour sa 2e place. On a douté de ses qualités, il est parti et a gagné la C1 avec le Real. Quand tu vas chercher Emery, c'est un choix. Tu ne gagnes pas trois Ligues Europa par hasard. Même si ça peut mettre six mois, il faut les lui donner. Les joueurs vont finir par trouver leur rythme de croisière, car avec des Cavani, Di Maria, Pastore, il y a tout ce qu'il faut. »