PSG : Tuchel a son compte, Riolo s’occupe de Neymar et Mbappé

PSG : Tuchel a son compte, Riolo s’occupe de Neymar et Mbappé

Photo Icon Sport

Après la défaite à domicile contre Manchester United (1-2) mardi en Ligue des Champions, l’entraîneur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel n’est pas épargné. Mais le technicien n’est pas le seul visé par les critiques.

Le Paris Saint-Germain ne méritait pas mieux. Face au bloc solide de Manchester United, le finaliste malheureux de la dernière édition de la Ligue des Champions n’a pas eu la créativité, ni même l’implication nécessaires pour remporter ce premier match de la phase de groupes. C’est pourquoi Daniel Riolo ne se focalise pas sur les choix discutables de l’entraîneur Thomas Tuchel, impuissant lorsque l’état d’esprit de ses joueurs, à commencer par Neymar et Mbappé, n’est pas au rendez-vous.

« Le PSG a été décevant, il n’est pas prêt, a estimé le journaliste de RMC. Pourquoi ? Que fait Tuchel ? Ses compos, ses schémas, on n’y comprend plus rien. On ne sait plus du tout où va cette équipe du PSG. Maintenant, je ne veux pas qu’on se focalise sur Tuchel et qu’on le démonte ! J’en ai marre qu’on occulte la responsabilité des joueurs. Tuchel a une part de responsabilité certainement mais les joueurs font des choix sur le terrain. Et ils n’étaient vraiment pas bons ces choix. (...) Thomas Tuchel a été surpris par l’autobus que Solskjaer avait préparé avec sept joueurs défensifs et Pogba sur le banc. »

Riolo s'énerve contre Mbappé !

« Sauf que lui il démarre avec trois numéros 6 et trois joueurs devant qui doivent se démerder et faire ce qu’ils veulent. On ne sait pas qui joue le faux 9, qui joue le faux ailier, on ne sait même plus où est Di Maria… Ce truc avec Neymar, Di Maria et Neymar devant, ça ne marche pas ! Ils n’y croient pas, c’est nul, je veux un numéro 9. Dans une équipe de football, il faut un 9. (...) Les intentions de jeu de Neymar et Mbappé ne sont pas collectivement bonnes. Ils gardent trop le ballon, ils veulent trop en faire. Je n'en peux plus de voir les ciseaux de Mbappé, mais putain donne le ballon ! », s’est lâché Riolo, lassé de voir l’international tricolore retomber dans ses travers.